Didier Bazile : agroécologie et biodiversité

Je vous présente Didier Bazile. Il est chercheur, agroécologue et directeur régional Méditerranée du CIRAD. Il co-dirige la thèse que l’Université Domaine du Possible vient de démarrer, portant sur les interactions entre les activités agricoles et leur rôle pour un changement d’échelle en agroécologie. Un sujet qui s’inscrit pleinement dans les missions du CIRAD. Didier Bazile est aussi membre du comité français de l’IPBES (Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques) à l’occasion de sa 7e réunion plénière et de la parution du premier rapport d’évaluation mondiale sur la biodiversité et les services écosystémiques. Un travail inédit depuis le Millenium Ecosystem Assessment en 2005. Il s’agit d’une importante mise à jour et synthèse des résultats scientifiques sur l’état de la diversité biologique. « Rédigé par un panel de 150 experts internationaux issus de 50 pays, ce rapport repose sur près de 15 000 références, explique Didier Bazile. Les 1800 pages de ce rapport pointent et précisent le diagnostic de l’effondrement planétaire de la biodiversité. » Pour en savoir plus sur ce travail essentiel, lisez son interview passionnante publiée sur le site du CIRAD. (photo : © C. Dangléant, Cirad)

© 2018 Université Domaine du Possible. Tous droits réservés. WordPress thème par Dameer DJ.